Reflex Photonics présente ses nouveaux émetteurs récepteurs optiques résistants aux rayonnements SpaceABLE à l’exposition Space Tech Expo USA 2018

Reflex Photonics exposera et présentera fièrement ses nouveaux émetteurs‑récepteurs optiques SpaceABLE et interconnexions optiques actives en aveugle SpaceCONEX pour systèmes VPX, des composants résistants aux rayonnements, lors de la prochaine exposition Space Tech Expo USA 2018.
Les émetteurs‑récepteurs optiques SpaceABLE et les interconnexions VPX SpaceCONEX ont été soumis au protocole d’essai de résistance aux ions lourds, aux rayons gamma et aux protons de basse et haute énergie le plus rigoureux pour garantir la résistance de ces composants COTS dans un environnement spatial.

Les émetteurs‑récepteurs et interconnexions résistants aux rayonnements ou « pour environnement spatial » de Reflex Photonics ont été conçus pour résister à des doses de radiation supérieures à 100 krad (Si), comme établi dans la norme ECSS‑Q‑ST‑60‑15C de la Coopération européenne à la normalisation dans le domaine spatial. En plus des qualifications standards des émetteurs‑récepteurs robustes LightABLE (résistance aux vibrations, aux chocs mécaniques et thermiques, au cyclage thermique et au stockage à froid conforme aux normes MIL‑STD‑883 et MIL‑STD‑810), les émetteurs‑récepteurs SpaceABLE respectent les protocoles suivants :

  •  Essai de résistance aux protons : dose totale de rayonnements non ionisants (TNID)
  • Essai de résistance aux ions lourds : effet et déclenchement d’une particule isolée (SEE et SEL)
  •  Essai de résistance aux rayons gamma avec cobalt‑60 : dose totale de rayonnements ionisants (TID) (MIL‑STD‑883G, méthode 1019.7)
Interconnexions optiques actives en aveugle résistant au rayonnements SpaceCONEX pour systèmes VPX.

Le SpaceCONEX pour systèmes informatiques intégrés VPX, une interconnexion optique active en aveugle révolutionnaire résistante aux rayonnements, comporte un connecteur de module enfichable et un connecteur de fond de panier compatibles avec la prochaine norme VITA 66.5.
L’industrie spatiale commerciale émerge lentement d’une ère de mégaprojets et de budgets quasi illimités pour devenir une industrie dynamique qui soutient de multiples projets commerciaux. On envisage alors le déploiement de réseaux satellites complexes pour fournir un accès Internet mondial. Ce projet s’appuie sur des systèmes informatiques et des systèmes de communications optiques à haute vitesse plus fiables et de faibles dimension, poids et puissance consommée (SWaP).

Symbole du SWaP

Les avantages de la gamme de petits émetteurs‑récepteurs optiques en parallèle légers et à haute densité SpaceABLE et des interconnexions SpaceCONEX de Reflex Photonics dans les satellites ressortent clairement : les modules SpaceABLE offrent un débit binaire global extrêmement élevé (plus de 150 Gbps), et ils mesurent moins de 1,5 cm3, pèsent moins de 5 g et consomment moins de 1,2 W.

Guillaume Blanchette, gestionnaire de projet chez Reflex Photonics, ajoute :

Reflex Photonics veut « rapprocher l’espace » en offrant des émetteurs‑récepteurs optiques et une infrastructure optique COTS qui soutiendront le déploiement de l’Internet de l’espace et la prochaine génération d’exploration spatiale.

Venez voir les démonstrations des émetteurs‑récepteurs résistants aux rayonnements ou « pour environnement spatial » SpaceABLE et des interconnexions VPX actives SpaceCONEX à l’exposition Space Tech Expo USA à Pasadena (Californie), du 22 au 24 mai 2018 (stand no 6028).

 

Les émetteurs récepteurs optiques LightSPACE protégés contre les rayonnements lancent une ère nouvelle des communications planétaires

Reflex Photonics est fière d’annoncer le lancement de la gamme de produits LightSPACE protégés contre les rayonnements ou « pour environnement spatial ». Les émetteurs‑récepteurs optiques LightSPACE ont été soumis au protocole d’essai de résistance aux ions lourds, aux rayons gamma et aux protons de basse et haute énergie le plus rigoureux pour garantir leur résistance dans un environnement spatial.
Les émetteurs‑récepteurs protégés contre les rayonnements ou « pour environnement spatial » de Reflex Photonics ont été conçus pour résister à des doses de radiation supérieures à 100 krad, comme établi dans la norme ECSS‑Q‑ST‑60‑15C de la Coopération européenne à la normalisation dans le domaine spatial. En plus de leurs qualifications standards (résistance aux vibrations, aux chocs mécaniques et thermiques, au cyclage thermique et au stockage à froid conforme aux normes MIL‑STD‑883 et MIL‑STD‑810), les émetteurs‑récepteurs robustes LightABLE respectent les protocoles suivants :

  • Essai de résistance aux protons : dose totale de rayonnements non ionisants (TNID) 
  • Essai de résistance aux ions lourds : effet et déclenchement d’une particule isolée (SEE et SEL)
  • Essai de résistance aux rayons gamma avec cobalt‑60 : dose totale de rayonnements ionisants (TID) (MIL‑STD‑883G, méthode 1019.7)

La communauté spatiale passe lentement d’une ère de méga projets et de budgets illimités à une industrie commerciale dynamique pouvant soutenir de multiples activités commerciales. On envisage alors des réseaux satellites complexes pour fournir un accès Internet mondial. Ce projet est réalisable grâce à des systèmes informatiques et systèmes de communications optiques à haute vitesse plus fiables, à plus faible consommation d’énergie, de plus petite taille et plus puissants.
L’envoi d’un seul kilogramme dans l’espace coûtant plus de 50 000 dollars, les avantages de la gamme de petits émetteurs‑récepteurs optiques en parallèle légers et à haute densité LightSPACE de Reflex Photonics dans les satellites ressortent clairement. Les modules LightSPACE offrent un débit binaire global extrêmement élevé (plus de 150 Gbps), et ils mesurent moins de 3 cm2et pèsent moins de 15 g.

Guillaume Blanchette, gestionnaire de projet chez Reflex Photonics, ajoute :

Reflex Photonics veut « rapprocher l’espace » en offrant des émetteurs‑récepteurs optiques et une infrastructure optique à faible coût qui soutiendront le déploiement de l’Internet de l’espace et la prochaine génération d’exploration spatiale.

Reflex Photonics présentera sa solution d’interconnexion VPX optique en aveugle active LightCONEX 300G à l’OFC 2018

Reflex Photonics fera des démonstrations en direct de sa nouvelle solution d’interconnexion VPX optique en aveugle active LightCONEX 300G lors de la prochaine Optical Networking and Communication Conference & Exhibition (OFC 2018). Ce nouveau module comporte 12 voies duplex intégral (12+12) offrant une bande passante pouvant atteindre 300 G dans un module de faibles dimension, poids et puissance consommée robuste et à faible coût, conformément aux normes VITA 66.
Le LightCONEX réduit l’encombrement sur carte en intégrant l’émetteur‑récepteur optique en bord de carte du connecteur de module enfichable. Le connecteur de fond de panier, qui fait aussi partie de la solution LightCONEX, comporte un mécanisme à ressort pour assurer un accouplement optique optimal, conformément aux normes VITA 66.0. Sa construction robuste permet d’assurer une transmission de données sans erreur dans des conditions extrêmes en matière de chocs, de vibrations et de températures.

Le nouveau LightCONEX est offert sous forme d’émetteur‑récepteur duplex intégral à 12 voies fonctionnant à des débits pouvant atteindre 12,5 Gbps par voie dans une plage de température de –40 °C à 85 °C et n’occupe qu’un espace de 32 (L) × 14 (l) × 5 (H) mm. Le LightCONEX est aussi offert sous forme d’émetteur ou de récepteur à 12 voies, ou d’émetteur‑récepteur duplex intégral à 4 voies.
Le LightCONEX est utilisé pour des fonds de panier optiques, des routeurs, des commutateurs et des systèmes VPX, comme ceux que l’on trouve dans les systèmes informatiques embarqués de haute performance pour systèmes de commandement et de contrôle (C4ISR) civils et militaires.

Selon le vice‑président, Développement des affaires de Reflex Photonics, Gerald Persaud :

Les ordinateurs à haut rendement d’aujourd’hui exigent de nombreuses interconnexions optiques à large bande passante offrant le plus faible encombrement au plus faible coût. LightCONEX est la première solution d’interconnexion optique à répondre à ces besoins dans un marché des systèmes informatiques intégrés à haut rendement super concurrentiel.
Le LightCONEX 12+12 représente une étonnante prouesse technique qui témoigne une fois de plus de la maîtrise de la conception optique avancée de Reflex Photonics. Ce module offre une densité E‑S de premier choix et satisfait aux exigences en matière de faibles dimension, poids et puissance consommée les plus rigoureuses grâce à son encombrement et son volume minuscules.

Vous êtes invités à assister à une démonstration en direct de la solution d’interconnexion 3U VPX LightCONEX et d’autres produits de Reflex Photonics, comme l’émetteur‑récepteur robuste LightABLE, l’émetteur‑récepteur industriel LightVISION et les émetteurs‑récepteurs protégés contre les rayonnements LightSPACE, en plus des modules SNAP12, QSFP et CFP.

Rendez‑nous visite au stand no 5731 de l’OFC 2018, du 13 au 15 mars 2018.

Reflex Photonics présentera son émetteur récepteur optique intégré industriel LightVISION 150G lors de l’événement SPIE Photonics West

Reflex Photonics lancera fièrement son nouvel émetteur‑récepteur optique intégré industriel LightVISION lors de l’événement SPIE Photonics West 2018.
Le LightVISION est un module optique intégré en parallèle compact, vissable, robuste et conforme aux exigences RoHS qui offre un rendement supérieur aux technologies d’interconnexion optique actuelles telles que QSFP+ et QSFP28.
Le LightVISION a été tout particulièrement conçu pour des applications d’imagerie et de visionique à grand volume de données qui reposent sur des appareils photo, des capteurs, des lidars et des caméras de surveillance à haute résolution. Le LightVISION peut être utilisé dans des environnements rigoureux, soit des voitures et des villes intelligentes.

La solution d’interconnexion optique LightVISION peut soutenir une bande passante pouvant atteindre 150 Gbps sur 100 mètres. De plus, ce module est offert avec une interface enfichable MTP/MPO standard qui facilite son intégration aux produits commerciaux. Le LightVISION offre plusieurs configurations : il est offert sous forme d’émetteur ou de récepteur de 2 à 12 voies ou sous forme d’émetteur‑récepteur duplex à 4 voies. Tous les modules ont une performance pouvant atteindre 12,5 Gbps par voie avec un taux d’erreur binaire ultra faible de 10‑15.

Selon Guillaume Blanchette, gestionnaire de produits de Reflex Photonics :

Le module LightVISION à faible facteur de forme convient tout particulièrement à la nouvelle génération d’appareils photo 40GigE à haute vitesse et à large bande passante. Sa technologie révolutionnaire en réduit la taille, le poids et la puissance consommée et en améliore la conception globale et la robustesse.
Comparativement au module QSFP+, le LightVISION de Reflex Photonics est sept fois moins encombrant, offre différentes options de montage sur carte et consomme moins d’énergie.

Reflex Photonics présentera sa plus récente solution d’interconnexion optique en aveugle active 300G LightCONEX 12+12 au forum ETT 2018

Reflex Photonics présentera fièrement sa solution d’interconnexion optique en aveugle active LightCONEX 12+12 lors du forum Embedded Tech Trends 2018. Ce nouveau module comporte 12 voies duplex intégral offrant une bande passante pouvant atteindre 300 G dans un module de faibles dimension, poids et puissance consommée, robuste et à faible coût, comme précisé dans les normes VITA 66 actuelles et à venir.
LightCONEX est une solution d’interconnexion de fond de panier qui intègre un émetteur‑récepteur optique à voies multiples dans un petit connecteur robuste en bord de carte pour faciliter le remplacement des cartes de circuits intégrés et simplifier la mise à niveau des systèmes. Ce connecteur réduit le coût et la complexité des systèmes puisqu’il ne requiert aucun câble optique embarqué et aucune routage de câbles.

Le LightCONEX réduit l’encombrement sur carte en intégrant l’émetteur‑récepteur optique dans un connecteur en bord de carte. Le connecteur de fond de panier, qui fait aussi partie de la solution LightCONEX, comporte un mécanisme à ressort pour assurer un accouplement optique optimal conforme aux exigences VITA 66.0. Sa construction robuste permet d’assurer une transmission de données sans erreur dans des conditions extrêmes en matière de chocs, de vibrations et de températures.
Le nouveau LightCONEX est offert sous forme d’émetteur‑récepteur duplex intégral à 12 voies fonctionnant à des débits pouvant atteindre 12,5 Gbps par voie dans une plage de température de -40 °C à 85 °C et n’occupe qu’un espace de 32 (L) × 14 (l) × 5 (H) mm. Le LightCONEX est aussi offert sous forme d’émetteur ou de récepteur à 12 voies ou d’émetteur‑récepteur duplex intégral à 4 voies.
Le LightCONEX est utilisé pour des fonds de panier optiques, des routeurs, des commutateurs et des systèmes VPX, comme ceux que l’on trouve dans les systèmes informatiques embarqués de haute performance pour systèmes de commandement et de contrôle et de surveillance civils et militaires (C4ISR)

Selon Guillaume Blanchette, gestionnaire de produits de Reflex Photonics :
Le LightCONEX 12+12 représente une étonnante prouesse technique qui témoigne une fois de plus de la maîtrise de la conception optique avancée de Reflex Photonics. Ce module offre une densité E/S de premier plan et satisfait les exigences en matière de faibles dimension, poids et puissance consommée les plus rigoureuses grâce à son encombrement et son volume minuscules.

Reflex Photonics pénètre de nouveaux marchés avec le lancement de deux nouvelles séries d’émetteurs récepteurs

Reflex Photonics est fière de lancer deux nouvelles gammes de produits pour des applications industrielles et spatiales de pointe. Faisant fond sur son expertise dans la fabrication de modules de communication optiques embarqués pour les domaines de la défense et de l’aérospatiale, Reflex Photonics offre maintenant les émetteurs‑récepteurs optiques protégés contre les rayonnements LightSPACE pour les applications spatiales et le module optique à visser robuste LightVISION pour les applications industrielles. Que ce soit pour un usage terrestre ou spatial, et même au‑delà, Reflex Photonics est déterminée à devenir le principal fournisseur pour toutes les applications d’interconnexion optique exigeantes.

Les modules optiques embarqués LightSPACE sont de robustes dispositifs de la taille d’une puce électronique conçus pour résister à des doses de rayonnement, comme établi dans la norme ECSS‑Q‑ST‑60‑15C de la Coopération européenne à la normalisation dans le domaine spatial, tout en offrant une large bande passante (plus de 150 Gbps).

Le module LightVISION est une pièce générique à visser robuste conforme à la directive RoHS qui peut avoir un éventail d’interfaces optiques, comme le LightSNAP. Le LightSNAP ajoute une interface optique enfichable MPO standard au module LightVISION. On obtient ainsi une connexion MPO standard avec moteur optique robuste monté sur carte offrant à la fois un faible encombrement et un câblage optique pratique.

Guillaume Blanchette, gestionnaire de projet chez Reflex Photonics, ajoute :

Avec le lancement des gammes de produits LightSPACE et LightVISION au premier trimestre 2018, nous avons élargi notre portefeuille afin de répondre aux besoins en matière d’interconnexion optique à haute vitesse robuste des développeurs de matériel pour des applications spatiales et industrielles. Le nombre grandissant d’applications que nous serons en mesure de développer avec les clients de ces nouveaux marchés nous anime considérablement.
Il suffit de penser aux caméras à grande vitesse où le LightVISION surclassera les modules optiques enfichables tant sur le plan des exigences environnementales que sur le plan de la taille et de la consommation d’énergie.

Reflex Photonics démontre que ses émetteurs‑récepteurs LightABLE peuvent soutenir d’anciens câbles optiques de 100 µm.

L'émetteur‑récepteur optique LightABLE peut fonctionner sans erreurs à 10 Gbps avec d’anciens câbles optiques de 100 µm, ce qui permet d’éviter leur remplacement.

Reflex Photonics est fière d’annoncer que son module optique embarqué LightABLE a démontré pouvoir soutenir directement les câbles optiques de 100 µm que l’on trouve couramment dans les plus vieux aéronefs. Il est donc inutile de changer les câbles pour accroître la bande passante d’interconnexion.
Les capteurs et les systèmes informatiques plus récents ou améliorés offrent des avantages considérables pour les aéronefs militaires et commerciaux existants, mais ils requièrent souvent une bande passante d’interconnexion de 10 Gbps ou plus. Le coût de remplacement des plus anciens câbles optiques de 100 µm en vue de soutenir cette augmentation de la bande passante peut toutefois être prohibitif. Reflex Photonics a résolu ce problème en démontrant que son émetteur‑récepteur optique LightABLE peut fonctionner sans erreurs à 10 Gbps avec d’anciens câbles optiques de 100 µm, ce qui permet d’éviter leur remplacement.
En outre, l’émetteur‑récepteur LightABLE fonctionnera avec de plus récents câbles optiques de 50 µm (OM3, OM4 ou OM5) pour offrir une bande passante d’interconnexion supérieure à 25 Gpbs sur une distance pouvant atteindre 100 m.

Reflex Photonics développe et fabrique des émetteurs‑récepteurs optiques à haute vitesse robustes pour les communications militaires, industrielles et commerciales. Le LightABLE est un émetteur‑récepteur optique embarqué de la taille d’une puce capable d’émettre et de recevoir 150 Gbps de données sur 12 voies parallèles dans des environnements rigoureux où l’on trouve couramment des extrêmes de température de ‑57 °C et 125 °C. Le LightABLE se distingue aussi par sa compatibilité avec des processus de brasage par refusion à faibles coûts et de production en série. Les modules optiques en général ne résisteront pas à une température de brasage par refusion de 220 °C et doivent être montés sur support ou soudés à la main. Grâce à sa résistance au brasage par refusion, le LightABLE offre de faibles coûts d’assemblage, une fixation solide, un profil bas et une excellente intégrité des signaux.

Gerald Persaud, vice‑président, Développement des affaires a précisé :

«Nous sommes fiers de démontrer la souplesse de notre module optique LightABLE en offrant une façon simple, mais efficace d’augmenter la bande passante d’interconnexion sans devoir modifier les câbles optiques déjà en place. Le LightABLE montre une fois de plus sa capacité à dépasser les attentes en matière de rendement. 

Les émetteurs‑récepteurs optiques de Reflex Photonics permettent l’intégration d’un système d’examen des défauts sur plaquette

Hiigh-speed optical transceivers offer the most flexible solution to the data transfer issues faced by scanning electron microscope (SEM)-based semiconductor defect review system and machine vision integrators.

Les émetteurs‑récepteurs optiques à haute vitesse de Reflex Photonics offrent la solution la plus souple aux problèmes de transfert de données auxquels se heurtent les intégrateurs de systèmes d’examen des défauts sur semi‑conducteurs axés la microscopie électronique à balayage (MEB) et de systèmes de visionique.
Ces intégrateurs doivent intégrer des capteurs à une haute résolution et à fréquence d’images élevée, ce qui représente tout un défi. De plus, les nouvelles machines intelligentes avec processus adaptatif en temps réel permettant une classification plus précise des défauts s’appuient aussi sur un transfert de données plus rapide et plus efficace. On ne peut relever ces défis de façon efficace et fiable avec des solutions de transfert de données avec câbles à base de cuivre; pour assurer l’intégrité des données, une liaison fiable et un transfert de données exempt d’erreurs à un débit supérieur à 10 Gbps, la liaison optique est la seule option viable.
Les émetteurs‑récepteurs embarqués LightABLE SR12 et SNAP12 font un transfert de données à un débit pouvant atteindre 150 Gbps du capteur du système d’examen des défauts axé sur la MEB au microcontrôleur du système ou jusqu’à l’ordinateur. Ces composants optiques affichent un taux d’erreur binaire inférieur à E‑15 dans une gamme de température de fonctionnement de ‑40 °C à 100 °C. Nos émetteurs‑récepteurs embarqués offrent une souplesse optimale en ce qui concerne les options de montage sur carte et facilitent la conception des circuits. Nos émetteurs‑récepteurs optiques peuvent aussi être utilisés sur le canal de commande pour permettre l’envoi de données de contrôle et ainsi faciliter l’adaptation en temps réel de processus complexes.

Guillaume Blanchette, gestionnaire de projet chez Reflex Photonics, ajoute :

Les défis en matière d’examen des défauts auxquels se heurtent les fabricants de puces prennent de l’ampleur à mesure que les processus passent à une technologie de nœuds de plus en plus petits, comme 10 nm et 7 nm. La capacité de distinguer les défauts destructeurs des défauts viables repose de plus en plus sur des techniques d’imagerie haut de gamme.
La résolution des capteurs et la vitesse de capture doivent augmenter en même temps afin d’améliorer le débit de la machine et de capturer efficacement le plus petit défaut. Seule une liaison optique peut faire sauter le goulot d’étranglement du transfert de données des systèmes avancés d’examen des défauts et des applications de visionique.

Nouveaux modules SNAP12 120G pour des applications en visionique et en IFEC, avec des température de fonctionnement jusqu’à 95 ºC.

Nouveaux modules SNAP12 120G conçus pour des applications en visionique et IFEC, avec des gammes de température de fonctionnement pouvant atteindre 95 ºC.

Reflex Photonics est fière d’annoncer le lancement de ses nouveaux modules SNAP12 120G qui ciblent les marchés de la fabrication de pointe, de l’automatisation industrielle et de la visionique. La gamme de température de fonctionnement est maintenant de −40 ºC à 95 ºC. Reflex Photonics continue aussi d’améliorer la capacité de ses modules SNAP12 pour les   systèmes de divertissement et de connectivité à bord (IFEC) de ses clients actuels.
Ces modules SNAP12 répondent précisément aux besoins techniques qui se rattachent à l’augmentation de la bande passante d’information pour les systèmes de visionique à haute vitesse et à haute résolution développés pour relever les défis de la fabrication de pointe et de l’automatisation.
Les nouveaux modules SNAP12 de Reflex Photonics sont offerts avec une température de fonctionnement de catégorie commerciale (de 0 ºC à 70 ºC) ou industrielle (de −40 ºC à 95 ºC) et une vitesse pouvant atteindre 120 Gbps avec un débit de données jusqu’à hauteur de 10,3125 Gbps par voie. Ces modules ont été soumis à des essais poussés visant à démontrer leur fonctionnement dans des environnements rigoureux et sont entièrement compatibles avec les normes de l’industrie.

Les modules SNAP12 sont des modules optiques en parallèle à 12 voies avec interface MPO permettant un montage sur châssis standard. Ce sont des convertisseurs électriques‑optiques autonomes qui ne requièrent aucune gestion ou manipulation interne des fibres, ce qui est important pour les clients qui préfèrent ne pas manipuler des câbles optiques fragiles. La simplicité et la performance des modules SNAP12 en font des produits tout indiqués pour nombre d’applications dans les domaines de l’avionique, de la défense, de l’automatisation industrielle et de la médecine.

Guillaume Blanchette, gestionnaire de produits, ajoute :

Reflex Photonics tient à soutenir les besoins en matière de fabrication de pointe, d’automatisation industrielle et de visionique de ses clients, que ce soit sur le plan de la conception ou de l’application.
Les modules optiques SNAP12 de Reflex Photonics demeurent le produit de choix pour les systèmes de divertissement et de connectivité à bord dans le domaine de l’avionique commerciale.
Nous nous engageons à offrir un soutien à long terme et à élargir la gamme de produits SNAP12 pour soutenir l’augmentation du débit de données et d’entrée‑sortie.

Reflex Photonics lance une gamme de testeurs optiques pour simplifier la mise à l’essai de ses émetteurs-récepteurs et des interconnexions optiques

Les  testeurs optiques de Reflex Photonics permettent à l’utilisateur d’évaluer efficacement la performance des émetteurs-récepteurs embarqués LightABLE.

Reconnaissant l’utilité d’un banc d’essai prêt à l’emploi pour sa gamme d’émetteurs-récepteurs, Reflex Photonics lance une gamme complète de testeurs de fibre optique pour la mesure du taux d’erreur binaire (TEB) sur les émetteurs-récepteurs embarqués robustes LightABLE SR4 et SR12 et sur les interconnexions optiques.
Reflex Photonics offre présentement les instruments d’essai de fibre optique suivants : 

Les testeurs optique de Reflex Photonics accéléreront la validation de la performance des modules LightABLE et confirmeront leur intégration réussie dans votre système puisqu’ils permettent de mesurer le TEB et le diagramme de l’œil sur les émetteurs-récepteurs SR4 et SR12. En outre, ces produits permettront d’évaluer le TEB de votre système de communication.

Le générateur/testeur de fibre optique comporte un générateur de séquence binaire pseudo-aléatoire et une capacité intégrée de mesure du TEB. Cet instrument agit comme un dispositif BERT puisqu’il effectuera directement une évaluation du TEB du système de communication optique. Il servira aussi de répartiteur optique.
Les produits LightABLE sont des interconnexions optiques en parallèle qui fonctionnent à 10 Gbps par voie et offrent les caractéristiques suivantes : faible rapport taille, poids et puissance (SWaP), fonctionnement dans une vaste plage de température (de -40 °C à 85 °C) et température de stockage de -57 °C à 125 °C. Le LighABLE peut être monté en surface ou enfiché à une carte de circuits imprimés et supportera un processus de refusion et un fonctionnement à température élevée avec un bilan de liaison supérieur à 13 dB.

M. Jocelyn Lauzon, v.-p., Ingénierie chez Reflex Photonics, ajoute :

Bien sûr, vous pouvez caractériser nos émetteurs-récepteurs, mais si vous remplacez le câble de bouclage par un système de communication optique en parallèle bidirectionnel, le testeur de fibre optique peut être utilisé pour caractériser la performance de l’ensemble du système de communication. Comme le débit binaire et le protocole peuvent être modifiés, le testeur de fibre optique peut être utilisé pour mettre à l’essai différentes architectures de système.